Le salon de Balder

23 septembre 2011

Apéritive

Près du porche de briques, entre deux îles redescendu il y à peu d'une écuelle débordante de chants de marins arrosés, d'étoupe consistante et d'écume de mer. L'heure étroite du paysage à brise d'eau croisant les enfants du monde des vagues s'évaporant entre Bangkok et Singapour, la tête opaque sur les genoux abîmés d'une étoile de bordel, caressant en sourdine, l'aîle possible d'un autre chien moins andalou. Jamais soldé leurs comptes à la débine, sous traite des années d'échanges impossibles entre les monts de Vénus et les lagunes... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2011

le marché bleu

Aux étés à la bouteille. Signes debout d'un reseau en vie tenu en bouche par un versificateur nomade, chemise ouverte entre les brumes de la tour, il griffe, il griffe et se repose, un peu plus court à  chaque fois, sous les volutes d'un passage, dans le ménage à trois de son dedans, il restait néanmoins ce client pour la vie, préférant aux autoroutes rectilignes, les étagères de guinguois, les sentes obscures du désir.   BALder
Posté par Balderine à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2011

Filature

Une fois accroché aux pavés, d'autres passent encore plus vite sous le porche, on en voit en plein jour, proposant aux étrangers quelques cuillères bombées d'anciennetés, d'architectures où le corps matière n'est plus une barrière, un mur. Fiacre roulant depuis l'Amstel, allure décalquée en particules sur les cylindres oscillants d'un carrefour aux milles tempêtes. Le fer en poupe, croisant le saule et l'encolure pour mieux vrombrir, le cocher exact et monotone laisse filer le monde dans ses textures. Balder
Posté par Balderine à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2011

Aiguillage

Grincements distribués dans l'oreille, au fond du lobe, contre le tympan valdinguent les osselets dans l'aqueduc du vestibule. Vous trouverez cette année dans le jardin, des fleurs et des signes, la corde de l'ascencion, dix sept degrés plus loin, un zodiaque à ciel dégagé. Maison dans l'attente, terrasse, ancienne gare, mansarde à l'oeil de boeuf, enluminures. Une querelle passe dans la rue, et voici à nouveau le silence, celui de la neige, des épaisseurs de l'hiver, du premier étage, assis en creux dans une banquette souple de la... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2011

Barrage enlevé, en nageant sous l'écume, les crabes s'endorment doucement.                               L'étroit passage, n'existe plus, c'est d'avant tout ça!                                                                   D'avant et sans bruits pour faire des vagues horizontales, déférlantes,... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2011

Mélasse oculaire

Près de la grève de genièvre et de brouillard, masquée des stèles du Flevoland agenouillées sur l'instable, la lande imprévisible d'une retourne de février coiffée d'orgueil interstellaire tranche la cornée d'une ligne droite. Epouse du sapin, venue du froid sous une rue à demi mot, irréductible à une étoile, charme désuet de la trace qu'il faut bien suivre pour ne pas rompre la densité de certains soirs.   Balder    
Posté par Balderine à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2011

15+8+2+0+1+1

C'était des mots droits, le long de la route des silos à claires voies, saturés d'exigences incongrues, des froideurs renouvelées, des bruits d'hospices désséchant un sol javélisé aux allégeances couvertes de la tête aux épaules de quelques encablures désordonnées, fermentation de figues molles qu'une langue tordue enlasse de sa fougue un matin de spasme convulsif, un matin orgasmique, un matin pour naître là et choir entre les pages d'un vieux dico lourd de sens, une enclume en chute libre sur le crâne d'un nouveau né.    ... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2011

Panier

Devant la porte, l'échelle modifie l'axe. C'est pour changer qu'accourent les choses et nous allons vers elle tenus aux sabots par un invisible tremplin. Sur le carrelage, une barque insubmersible tangue, théorique et créatrice, elle sillonne la situation. Nous y transportons des oranges vivantes éclairées par des chandelles repues d'ivresses. Le dos dans la fontaine, le dos accouplé aux exigences d'un musée assourdissant, on lâche la brindille, contre-feu et magie bleu de l'obstacle canaille attaché aux stigmates, mouillé dans sa... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2011

Architecture

                                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mars 2011

Trois fois rien

Début d'après la pluie, quinze heures trente, trois daurades sur un pont platiné. Stop. Suite de choses de même nature. Les petits rideaux, la fenêtre et le visage derrière, un train de coïncidences à un carrefour. Une placette faite à la main, une terrasse, un verre de tokay pour faire apparaître au travers la vieille femme sans toiture, usée, le nombril en gouttière, urticante est la pluie, c'est l'usage. La mère est un moulin à parole que n'emportera pas la prochaine crue, il faudra s'y faire, s'entrechoquer pour s'entendre. Note... [Lire la suite]
Posté par Balderine à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :