Le salon de Balder

17 mars 2013

Frankfurt

Photo de Stanley Kubrick Démanteler le programme, avec tous ces petits riens, ces univers factices, ces machines à croire qu'avec le temps va... tout s'échappe dans un panier aussi détectable qu'une soupière dans un hotel de Marrakech. N'y pensons plus, car en nettoyant au mieux les motoneurones, au pire en en les désincurvant des anciennes stratégies, on parvient à s'inocculer des farces et autres atrappes nigauds. Des trucs vraiment sans importance. Balder  
Posté par Balderine à 20:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]